Modèle entente de dernière chance

BY IN Bez kategorii NO COMMENTS YET

Les accords de dernière chance peuvent être un outil de rétention très utile dans certaines situations, mais ils doivent être personnalisés pour s`adapter à chaque situation individuelle. Les employeurs qui choisissent de les utiliser peuvent vouloir vérifier auprès de leur conseiller juridique. En savoir plus sur les autres problèmes à considérer: utilisation des accords de dernière chance comme outil de rétention. L`entente devrait inclure un résumé de la conduite de l`employé et des violations de la performance et citer les politiques de l`entreprise qui ont été violées. Un résumé de la discipline progressive que l`employé a reçue peut également être inclus ou si l`employeur a conservé des dossiers de personnel détaillés, ceux-ci peuvent être référencés. L`entente devrait préciser exactement ce que l`employé doit faire pour conserver son emploi. Pour les problèmes de drogue et d`alcool, l`employeur exige souvent que l`employé complète un programme de désintoxication de drogue ou d`alcool, fournisse des rapports périodiques de situation ou une libération médicale pour communiquer directement avec l`établissement de réadaptation, et des tests périodiques de drogue ou d`alcool sur l`employé retour au travail. En vertu de l`accord antidumping, les employeurs sont avisés de Dicer les traitements médicaux des employés. Toutefois, un accord de dernière chance est une exception à cette règle; employeurs obtiennent plus de latitude parce qu`ils offrent de retenir la cessation ou une autre discipline quand ils n`ont pas à le faire.

Une fois que l`employé a lu et accepté les termes du contrat de dernière chance, l`employé et l`employeur doivent signer et dater l`entente. Dans le marché du travail d`aujourd`hui, la sécurité d`emploi est à la pointe de l`esprit de tous. L`existence d`occasions telles qu`un accord de dernière chance est perçue comme une bénédiction par certains, tandis que d`autres les considèrent comme une mise en garde facilement maltraitée. Le terme désigne un accord, le plus souvent fait entre un employeur et un employé représenté par un syndicat, qui permet à une personne qui a commis une infraction grave contre la politique de l`entreprise d`avoir une «dernière chance» de garder son emploi. Les stipulations varient grandement selon l`employeur, l`infraction et une variété d`autres circonstances. En supposant que l`employé remplit toutes les conditions de l`accord de dernière chance et retourne au travail et se conforme pleinement aux politiques de l`entreprise pour une période de temps, à un moment donné, il devrait être libéré des termes de l`accord et traités les mêmes que les autres employés. En règle générale, l`entente prend fin après que l`employé a été exempt de drogues ou d`alcool et en conformité avec les politiques de l`entreprise pendant une période raisonnable, par exemple, six mois à un an selon les circonstances. Format et Contentle format de lettre d`accord de dernière chance suivra celui de tout contrat. Il sera examiné par l`employé, citant les problèmes spécifiques avec son travail.

Ces questions peuvent aller des problèmes personnels affectant leur travail comme l`alcool ou la lenteur constante aux questions dans le lieu de travail comme le comportement irrespectueux ou ne respectant pas les délais. De toute façon, le comportement doit être énoncé. Ensuite, la lettre devrait expliquer ce que l`employé peut faire pour se remettre en règle. Toute condition probationniste doit être incluse dans cette lettre. L`employé peut choisir d`accepter et de signer ou de faire résilier son emploi. Ce qui suit est de la question 29: l`ADA: appliquer les normes de performance et de conduite aux employés handicapés. L`accord prend la forme d`un contrat écrit; On s`attend à ce qu`un employé le signe et imprime son nom, en enregistrant également la date. Leur superviseur immédiat, et un représentant des ressources humaines — typiquement un directeur des ressources humaines, selon la taille de l`entreprise — assisteront à la signature, signant et imprimant également leurs noms, et confirmant la date à laquelle l`accord a été remplie. Ce qui distingue les accords de dernière chance des autres formes disciplinaires, c`est l`affirmation spécifique selon laquelle il est nécessaire de respecter les conditions de l`accord afin de conserver un emploi. Une fois que l`infraction commise par l`employé est imprimée, des politiques spécifiques peuvent être citées, et des mesures spécifiques à prendre par l`employé en ce qui concerne la prévention des violations futures peuvent également être clairement indiquées (la procédure ici diffère nettement d`une entreprise à un autre).

Comments are closed.